Ça y est je suis chef d’entreprise, la vie est belle ! #jecreemaboite
, / 5750 0

Ça y est je suis chef d’entreprise, la vie est belle ! #jecreemaboite

SHARE
Home Actualité Ça y est je suis chef d’entreprise, la vie est belle ! #jecreemaboite

Et voilà vous avez passé le cap de quitter votre job, vous avez trouvé la bonne idée, vous avez créé la société, vous vous êtes lancés et… Vous ne regrettez pas le moindre instant, car la vie est belle !

Certes la vie n’est pas forcément facile, vous avez des moments de stress, de doute, de solitude, mais vous êtes passionnés ! Vous vous couchez le soir en vous disant « vivement demain matin que je me lève pour travaillez ! ». Vous n’auriez jamais cru penser ça un jour…

D’ailleurs vous vous rendez même compte que ces 15 dernières années, vous n’avez fait que subir votre vie sans la vivre pleinement. Certes vous aviez un très bon salaire, vous faisiez des voyages, offriez des cadeaux à votre famille, aviez des vrais week-ends, des barbecues entre amis, vous aviez l’esprit libre. Mais vous réalisez que vous manquiez cruellement de passion, de désir, de vrais projets, de sensation de construire quelque chose, de vivre un vrai truc, de participer à l’avenir du monde, voire à changer la société. Vous vivotiez, vous étiez passif(ve), bien installé(e) dans votre zone de confort si moelleuse.

Mais aujourd’hui c’est autre chose, vous ne pensez et ne parlez que de votre boite, votre cerveau a du appuyer sur le bouton accélération, car votre entourage ne vous reconnait plus et ne vous avait jamais vu aussi emballé(e) et surtout aussi vivant(e). Vous rayonnez, vous donnez l’envie aux autres de se lancer, vous vivez à fond votre vie. Vous vivez « un truc » que vous n’auriez jamais imaginé ressentir un jour. Et pourtant c’est là, c’est vous qui l’avez créé, de vos mains, à la sueur de votre fond, vous ne devez rien à personne, vous n’avez plus personne qui vous dicte votre conduite, vos actions, vos pensées, vos projets. Vous êtes vous-même à 100%.

Finalement vous êtes peut-être même celle ou celui que vous vouliez être quand vous aviez 22 ans et que vous rêviez de changer le monde. Là vous ne changez peut-être pas le monde (ça vous le saurez dans 10 ans), mais vous participez à l’amélioration de la société, vous ajoutez votre pierre à l’édifice.

Depuis que vous êtes entrepreneur, vous avez repris le contrôle des évènements : vous choisissez vos horaires, les personnes avec qui vous travaillez, vous vous accordez le droit de refuser un client ou de ne pas garder un mauvais stagiaire, vous exécutez les tâches dans l’ordre que vous voulez, vous n’avez de comptes à rendre à personne, vous rencontrez de nouvelles personnes que jamais dans votre vie d’avant vous n’auriez pu connaitre. Votre esprit est devenu ouvert, a éliminé les barrières, les clivages, les préjugés, votre code génétique a même du changer car vous faites confiance aux signes, au hasard, au coïncidences, aux belles rencontres.

Vous vous êtes découvert des dons pour plein de choses que vous ne soupçonniez pas car vous aviez toujours quelqu’un à qui déléguer. Vous réaliser aussi que finalement l’administratif ce n’est pas si horrible que cela, d’ailleurs vous avez investi dans un cabinet d’expert-comptables comme votre mentor vous l’a conseillé. Vous avez donc un mentor, qui a déjà créé 3 boites à succès et qui vous oriente dans vos choix, qui croit en vous et votre potentiel. Vous avez une nouvelle confiance en vous, vous vous sentez tellement mieux dans votre peau. Aussi bien physiquement, car vous avez arrêté de fumer et d’aligner les cafés à chaque pause entre collègues, que mentalement car vous vous sentez libre et maitre de votre vie.

Évidemment parfois vous regrettez vos collègues, les vrais pauses dej’, les potins, les RTT, mais vous vous souvenez aussi des chamailleries, des faux-semblants, de la pression, des horaires à rallonge sans négociation et de la sensation d’être infantilisé par votre boss qui décidait tout pour vous.

Alors voilà, vous êtes heureux, vous avez créé votre boite, elle démarre bien, c’est difficile mais vous allez tout faire pour qu’elle fonctionne. Et même si jamais elle coule, vous aurez essayé ! On en parle demain dans la suite de la série #jecreemaboite