5 conseils pour valider son idée de startup
, / 8235 1

5 conseils pour valider son idée de startup

SHARE
Home Actualité 5 conseils pour valider son idée de startup

Vous aimeriez lancer une startup mais vous doutez de l’idée de business que vous avez trouvée ? Voici 5 conseils pratiques à mettre en place qui vous diront si votre idée est la bonne ou non :

  • Démarrer le projet avec un blog et des comptes sur les réseaux sociaux

Avant de lancer votre projet, vous pouvez déjà essayer de toucher de potentiels clients en créant un blog avec une page Facebook, un compte Twitter et Instagram sur lesquels vous racontez vos premiers pas d’entrepreneur (évitez les traditionnelles remarques sur les lenteurs administratives du greffe ou vos rendez-vous avec votre banquier, c’est du vu et revu et cela n’intéressera pas vos futurs clients…) et votre projet. Qu’apportez-vous de plus ou de différent que vos concurrents ? Présentez votre équipe, votre prototype, votre logo, vos bureaux, partagez vos inspirations avec les lecteurs. Faites les voter pour les premiers modèles ou une typographie. Proposez un concours pour gagner les premiers exemplaires. Bref, faites les participer, ce sera vos premiers clients et surtout vos ambassadeurs !

  • Faites le tour des soirées networking

Il y en a des tonnes dans les grandes villes (Apero Entrepreneurs, Girlz’in Web, etc…), vous ne pouvez pas les rater, au moins une soirée networking par semaine. Allez-y avec votre carte de visite et un petit pitch de moins d’une minute pour présenter votre projet à ceux qui vous demanderont « et toi tu fais quoi ? » Soyez attentif, au moindre signe de relâchement d’attention de vos interlocuteurs, cessez de parler, revenez à eux (et encore eux-mêmes, le startuper est un brin narcissique…) et revoyez rapidement dans votre tête votre accroche pour la personne suivante. Votre discours se peaufinera, les autres participants vous poseront des questions et pourquoi pas apporteront leur point de vue et/ou leurs contacts utiles.

  • Présentez votre projet à un concours

Tout comme les soirées networking, il y en a de nombreux en France (Start’in Paris, BFM Académie, …) . Déposez votre projet, rencontrez les équipes, même si vous n’êtes pas sélectionné, vous aurez fait parler de votre idée, glané de fabuleux conseils de professionnels et noué des contacts que vous n’auriez pas eu dans la vraie vie. Et si jamais vous avez la chance d’arriver en finale, voir de gagner, cela valide à 100% votre projet, vous assure une couverture médiatique, des fonds, parfois des bureaux, un accompagnement, etc… Vous vous confronterez ainsi à ceux qui ont déjà réussi leur vie entrepreneuriale et sauront pointer tout ce qui doit être amélioré ou changé. Mais aussi vous encourager dans votre projet.

  • Prenez du recul en faisant un break

Non on ne vous conseille pas de partir en vacances avant d’avoir commencé. Mais plutôt de mettre votre cerveau en pause, de sortir la tête du guidon un temps et de vous demander si en tant que futur client (ceux que vous visez) vous seriez vraiment intéressé par votre projet. Si vous y voyez un intérêt certain par rapport à ce qui se fait déjà. Que ce soit au niveau du prix, de l’offre, de l’expérience utilisateur, analysez ce qui fait vos points forts et vos points faibles. Vous-même, car vous êtes votre principal juge et c’est vous qui gérerez l’entreprise qu’elle cartonne ou non. N’ayez pas peur de réaliser que vous faites fausse route. Parfois avec recul on se rend compte qu’on va droit dans le mur et qu’il faut rapidement pivoter. C’est normal, tout le monde passe par cette phase.

  • Commercialisez votre idée dès que possible

A trop vouloir lancer sa startup une fois vraiment prête, on ne se lance jamais… Ou 3 ans plus tard et le marché a alors disparu ou des concurrents ont déjà mangé tout le gâteau. Un projet n’est jamais parfait, jamais fini. Il devra constamment évoluer au cours de sa vie, donc autant le lancer dès qu’il est viable et récolter les premiers retours des utilisateurs. Des remarques qui vous permettront d’ajuster votre projet à la demande et de la faire évoluer. Affiner l’offre, valider le modèle économique, fédérer une première communauté… Autant de points sur lesquels vous pourrez agir rapidement avant le lancement officiel en grande pompe.