#crowdfunding Bivouak : des soins naturels pour homme Made in France
, / 3259 0

#crowdfunding Bivouak : des soins naturels pour homme Made in France

SHARE
Home Actualité #crowdfunding Bivouak : des soins naturels pour homme Made in France

Le projet crowdfunding de la semaine c’est Bivouak, une nouvelle marque de cosmétiques naturels pour homme fabriqués en France, lancée par Corentin Letort.

La collecte est en cours pour encore 33 jours sur KissKissBankBank et a presque atteint la jauge fixée à 7500€.

Le laboratoire partenaire est situé dans le centre de la France et emploie 12 personnes.

Le fondateur de Bivouak, Corentin Letort a répondu à nos questions :

Photo Corentin Letort

C’est quoi actuellement Bivouak ? D’où est venue l’idée ?

Bivouak est une marque de soins naturels pour hommes fabriqués en France. Je suis aux
prémices de la création mais les bases sont déjà posées. J’ai pour le moment une gamme composée de 3 produits, un savon surgras pour le corps, un nettoyant visage et un gel hydratant visage. Les formules sont développées ainsi que le parfum et les packagings. L’identité visuelle
existe depuis plus de 3 mois.

L’idée est née du constat que malgré le fait que les cosmétiques soit un savoir faire et une industrie
fleuron de l’économie française, les alternatives pour les hommes était trop peu nombreuses. L’offre se limite à des marques qui se ressemblent toutes et que l’on trouve dans tous les supermarchés français ou alors à des marques très haut de gamme et élitistes. De plus l’offre sur les produits naturels et bios a souvent une image et un circuit de distribution en décalage avec le consommateur. J’ai donc voulu créer une nouvelle alternative, et proposer des soins pour hommes fabriqués en France, labélisés naturels et bios, avec une image branchée et dans l’air du temps.

Comment avez-vous développé la gamme de produits et obtenu le label Nature & Progrès ?

J’ai travaillé avec un laboratoire situé dans le centre de la France. C’est un laboratoire qui
emplois 12 personnes. Tout est fait à la main. C’est après beaucoup de recherches personnelles sur les cosmétiques naturels et grâce à l’expertise de notre laboratoire partenaire que nous avons développé les parfums et la composition des produits.

Le label Nature & Progrès est très strict. Je l’ai obtenu grâce au respect de leur charte et
également au fait que mon fabricant est adhérent au label.

bivouak1

Qui sont les fondateurs ? Que faisiez-vous avant ?

Je m’appelle Corentin, j’ai 27 ans. Après des études en école de commerce, j’ai travaillé pendant 4
ans comme Ingénieur Commercial Grands Comptes dans les télécoms et réseaux. Mais j’ai toujours voulu entreprendre, réaliser un projet personnel, et tenter l’aventure. Je suis sur le
projet Bivouak depuis presque 1 ans sur lequel je travaillais en parallèle de mon emploi, les soirs et
weekends. Depuis janvier, je suis à plein temps sur mon projet, car une fois les bases posées, j’ai ressenti la nécessité de m’y consacrer pleinement pour mettre toute les chances de mon coté.

Comment avez-vous financé le démarrage de votre société ?

Étant encore salarié pendant la phase de développement du concept, j’ai investi mes économies
personnelles dans ce projet. Le but pour moi était dans un premier temps d’éviter d’avoir recours
aux organismes bancaires. C’est aussi pour cela que j’ai gardé le plus longtemps possible mon emploi à côté. Pour boucler le financement, et notamment produire mon premier stock de produits pour me
constituer une trésorerie, j’ai lancé une campagne de financement participatif fin février.

Comment avez-vous eu l’idée de créer une collecte sur KissKissBankBank ?

Ça faisait parti de mon plan de départ. Dans mes tableaux d’investissements, je savais que j’aurais
besoin de financements extérieurs pour lancer ma première production. Le choix de la collecte sur KissKissBankBank est venu à moi naturellement car elle présente plusieurs avantages. En plus de collecter des fonds, cela me permet de tester mes produits et mon concept auprès du public, avoir des premiers retours sur la marque. C’est également un excellent moyen de communication car cela permet de faire parler de soi pendant 45 jours et de faire marcher la solidarité des proches. Comme les contreparties proposées sont mes produits, ce système de pré-commandes me permet
mine de rien de vendre mes premiers produits !

Quelle stratégie avez-vous mis en place pour réussir cette collecte ?

Partant de zéro car créant la marque, j’ai fait le choix de communiquer sur les réseaux sociaux 3 mois
avant la campagne. Le but était de me constituer une première communauté de fans et une audience susceptible de participer à la campagne. Sans produits, il est compliqué d’alimenter ces médias et de proposer un contenu intéressant pour les internautes. J’ai donc fait le choix de communiquer sur les étapes importantes de ma création, du logo aux produits, pour impliquer la communauté et les faire prendre part à mon aventure. J’ai également beaucoup communiqué sur l’environnement et l’image de la marque pour commencer à faire adhérer des clients potentiels. Enfin, j’ai mis en place des collaborations exclusives pour cette campagne avec d’autre jeunes marques afin qui relayent eux aussi l’information à leurs clients (Newstalk, Oncle Pape et Someone).

Quels résultats en attendez-vous ou avez vous eu au delà de réussir la cagnotte ?

Au-delà de l’aspect purement financier, cette cagnotte me permet de me faire connaitre, et de
gagner, je l’espère, de nouveaux clients. Qui eux-mêmes deviendront des ambassadeurs de Bivouak
auprès de leur réseau. C’est aussi une bonne manière de tester sa marque, et d’avoir des premiers retours sur son travail, afin de pouvoir opérer des modifications avant le lancement officiel.

Quels enseignements en tirez-vous pour votre business ?

Que c’est beaucoup de travail… C’est un avant goût de ce qui m’attend par la suite et c’est en cela
une excellente chose. J’ai envoyé ma première newsletter quelques jours après ma campagne, je m’essaye aux relations presse, je me perfectionne sur les réseaux sociaux, je vais devoir me faire la main sur l’envoi des contreparties… Ce sont autant de premières fois qui me serviront par la suite. On peut toujours s’améliorer, mais au lancement de la marque, j’aurai déjà eu ces expériences et j’espère que je gagnerai en efficacité grâce à cette phase de pré commande que me permet la collecte.

Qu’est ce que le projet apporte de neuf et de différent par rapport à la concurrence ?

Le but est de proposer une nouvelle alternative au consommateur. Il existe déjà des cosmétiques pour hommes et le marché est dominé par de grandes marques, mais souvent à base de composants  synthétiques pas forcément conseillés pour la peau. Il existe déjà quelques alternatives avec des produits bios et naturels mais ils sont trop souvent mal adaptés à une cible branchée et jeune qui recherche un produit bon mais surtout qui leur ressemble. En créant une marque dans l’air du temps, autours d’un lifestyle d’outsiders et en communiquant au plus près du consommateur via les réseaux sociaux. Je souhaite instaurer une réelle confiance antre eux et la marque. Au-delà d’être une marque, je voudrais être un symbole du renouveau et de la liberté qu’incarne Bivouak.

Quelles sont vos ambitions pour ces 2/3 prochaines années ?

Se faire une place sur le marché français des soins naturels pour hommes via l’eshop et en
développant un fort réseau de revendeurs indépendants (concept stores, barbiers, magasins
spécialisés…). Je souhaite également essayer d’aller à l’international dans un deuxième temps. La marque « Made In France » est très prisée à l’étranger et de surcroit sur le marché des cosmétiques. Bien sûr développer la gamme avec de nouveaux produits qui bouillonnent déjà dans ma tête.
Et pourquoi pas un jour ouvrir ma propre boutique Bivouak…

Un conseil pour réussir sa cagnotte sur KissKissBankBank ?

Impliquer ces proches : familles et amis. Si les gens qui vous connaissent ne vous suivent pas,
comment voulez vous qu’un inconnu le fasse ? C’est à eux de donner l’impulsion à votre campagne
dans les premiers jours qui suivent son lancement. Ils seront vos meilleurs ambassadeurs. Détaillez bien votre projet, insérez de belles photos, pourquoi pas une vidéo. Et surtout communiquer avec eux, expliquer leurs à quoi va servir l’argent récolté. La générosité et la solidarité existent, à condition de bien la provoquer en étant transparent sur son projet. Et surtout y croire, travailler pour, et multiplier au maximum vos actions de communication.