Être entrepreneur c’est se dévoiler
, / 2958 0

Être entrepreneur c’est se dévoiler

SHARE
Home Actualité Être entrepreneur c’est se dévoiler

Gros succès des interviews de Céline Boura et Jérôme Ortega sur WLE ces dernières semaines. Pourquoi ces 2 interviews pensez-vous ? Parce que Céline et Jérôme incarnent leur entreprise. Ils ne font qu’un avec celle-ci. Leur entreprise c’est eux et eux sont leurs entreprises.

Ils sont alignés entre leur discours et leurs actes, ils se racontent, se mettent à nu sur leurs fêlures, leurs parcours qui les a mené jusqu’à leur projet et leur chemin de vie.

Quand on interview des entrepreneurs, presque tous ont tendance à parler la langue de bois des chefs d’entreprises, avec exposition des chiffres, définition du besoin auxquels ils ont répondu en créant leur startup, leurs objectifs, quelques erreurs et regrets. Cela reste « technique », sans émotion, c’est le discours qu’ils donnent à chaque interview dans les médias ou lors d’un pitch. Toujours être positif, expliquer ce qu’on fait, où on va, donner confiance.

Mais qui est derrière l’entreprise ? Quelle est l’équipe qui porte ce projet ? Qui sont ils au fond d’eux ? C’est cela qu’on veut savoir quand on s’intéresse à une startup ! Il arrive même qu’une startup ne nous intéresse pas du tout, mais que finalement on y adhère grâce au fondateur qui aura su faire passer de l’émotion dans sa présentation.

Le plus important dans une startup, ce ne sont pas les idées et les stratégies, mais qui les met en place et pourquoi. Quel est le parcours des fondateurs, leurs fêlures, leur côté humain, le petit truc en plus qui fait qu’on va tomber amoureux d’eux et de leur concept, même si on n’en n’a pas l’utilité.

Souvenez-vous Archiduchesse, il y a quelques années. Aviez-vous besoin de chaussettes à 6€ la paire alors qu’on en trouve dans la grande distribution à 6€ les 10 paires ? Non. Mais vous avez aimé Patrice Cassard. Vous l’avez adoré même.

Achèteriez-vous vraiment des galettes et un yaourt à boire à 3€ si vous ne vous sentiez pas proche de Michel et Augustin ? On peut même aller déguster leurs prototypes à La Bananeraie dans le 92 et participer à l’aventure avec les équipes !

Le Slip Français, parlons-en. Il y a 3 ans personne n’aurait parié sur un « slip » franchouillard et cher. Mais Guillaume Gibault avec sa petite bouille de bogosse des beaux quartiers a fait craquer tout le monde. Il a remporté 139 083€ sur KissKissbankBank avec son projet Bouge Ton Pompon pour le Téléthon, c’est fou !

Ces entrepreneurs sont comme des people, ils partagent leur histoire avec leur communauté, ils nous font rêver, ils nous font croire qu’on est leur « pote », qu’on participe à leur succès, on les aime et on achète. On s’en fiche du prix et de ce qu’ils vendent, on veut faire partie de l’aventure, de leur aventure. On veut vivre un bout de leur rêve.

Alors on mise sur la startup reality, on se raconte, on se dévoile, on crée de l’émotion et du rêve en 2015 ?…

Photo Le Slip Français