Google et Facebook se mobilisent après le séisme au Népal
, / 2449 0

Google et Facebook se mobilisent après le séisme au Népal

SHARE
Home Actualité Google et Facebook se mobilisent après le séisme au Népal

Le tremblement de terre d’une magnitude 7,8, qui a frappé le Népal samedi 25 avril a causé plus de 4100 morts (chiffres 27/04), détruit plusieurs édifices répertoriés au patrimoine mondial de l’Unesco à Katmandou et provoquant de puissantes avalanches sur l’Everest. Les secousses se sont poursuivies lundi, perturbant les opérations de secours dans le pays.

Google et Facebook ont activé depuis samedi des outils pour aider à retrouver des rescapés et se signaler à sa famille.

Google Person Finder

Le service «Google person finder», permet à ceux qui l’utilisent de chercher quelqu’un ou d’inscrire dans les bases de données des informations à propos d’une personne.Les informations utilisées comprennent le nom des individus, l’âge et le sexe, leur adresse et la source de la personne qui a entré des informations.

L’outil est actuellement disponible en anglais et en népalais et les recherches peuvent également se faire par SMS.

L’outil avait été utilisé lors de précédentes catastrophes telles que les attentats de Boston, en 2013, le séisme au Japon, en 2011, et celui à Haïti, en 2010.

google

Safety Check Nepal Earthquake

Facebook a lancé de son côté l’outil Contrôle d’absence de danger qui fonctionne en liaison avec l’Institut gouvernemental américain USGS ( United States Geological Survey ) qui est chargé de la surveillance de l’activité sismique aux Etats-Unis et dans le monde.

Les personnes se situant les jours précédant le séisme dans la région touchée reçoivent une notification les invitant à déclarer qu’ils sont en sécurité. L’information s’affiche alors sur le fil d’actualité de leurs amis.

L’annonce a été faite par Mark Zuckerberg lui-même dès samedi sur son profil Facebook.

FACEBOOK