« Il ne suffit pas d’avoir une bonne idée et un petit peu d’argent, il faut vraiment suivre l’exécution, c’est ça qui fait la réussite d’un projet »- Sarah Azan et Hannah Oiknine, fondatrices de Babbler
, / 2668 0

« Il ne suffit pas d’avoir une bonne idée et un petit peu d’argent, il faut vraiment suivre l’exécution, c’est ça qui fait la réussite d’un projet »- Sarah Azan et Hannah Oiknine, fondatrices de Babbler

SHARE
Home Actualité « Il ne suffit pas d’avoir une bonne idée et un petit peu d’argent, il faut vraiment suivre l’exécution, c’est ça qui fait la réussite d’un projet »- Sarah Azan et Hannah Oiknine, fondatrices de Babbler

Babbler est un projet porté par deux sœurs: Sarah Azan et Hannah Oiknine. Fondée en septembre 2012, la start-up met gratuitement à disposition des médias une plate-forme sociale d’échange de contenus alimentée par des professionnels des relations presse ayant payé pour cela. En 2013, elle a dégagé 150 000 euros de chiffres d’affaires, et 400 000 euros en 2014. La société espère atteindre les 850 000 euros de volume d’affaires en 2015.

Dans cette interview, les deux jeunes entrepreneuses racontent les débuts de l’entreprise, de la sous-traitance en Inde pour réaliser une version bêta à la levée de fonds. Elles évoquent aussi leur point de vue sur les jeunes qui montent leur start-up dès la sortie de leurs études, les difficultés de l’entrepreneuriat, mais surtout la passion qui anime la génération actuelle d’entrepreneurs en herbe dont elles font partie.


Babbler: « On est parti en guerre pour faire la… par We-Love-Entrepreneurs