« Je souhaite amener le rire comme outil de bien-être et de cohésion dans les entreprises » Aurélie Collet, fondatrice de The Smile Workshop
, / 2160 0

« Je souhaite amener le rire comme outil de bien-être et de cohésion dans les entreprises » Aurélie Collet, fondatrice de The Smile Workshop

SHARE
Home Actualité « Je souhaite amener le rire comme outil de bien-être et de cohésion dans les entreprises » Aurélie Collet, fondatrice de The Smile Workshop

Aurélie Collet, c’est une entrepreneuse pleine d’énergie qui s’est « expatriée » en Bretagne il y a quelques années pour lancer sa première entreprise, Perles de Voyage, dont l’aventure s’est arrêtée il y a 2 ans. Après un break de quelques mois, Aurélie est tombée amoureuse d’une discipline pas encore très connue en France : le Yoga du Rire. Elle en a aujourd’hui fait son métier, un job de rêve qui lui permet de rire tous les jours !

Le yoga du rire est une pratique passionnante née en Inde dans les années 90. L’idée est simple : utiliser les bienfaits du rire pour développer bien-être et gestion du stress au quotidien

Le Yoga du Rire par The Smile Workshop, ce sont des exercices de respiration mis en scène, afin d’amener les participants à faire la place collectivement à leur optimisme naturel et à prendre de la distance avec les difficultés et les préoccupations de la vie de l’entreprise.

Une pratique qui développe donc le bien-être et la performance des équipes en pratiquant au quotidien le Yoga du Rire.

Aurélie Collet

Qui êtes-vous ?
Aurélie Collet, femme, bretonne pur beurre, entrepreneure depuis 2007 entre voyages et rire parce qu’avant tout, j’aime rire et partager le rire.

Qu’est-ce qui vous fait vibrer dans la vie ?
L’océan. Vivre, me sentir vivante, rire et partager le rire. Être moi en fait.

Que vouliez-vous faire quand vous étiez petite ?
Petite, petite je ne me souviens pas. Mais dès l’âge de 12/13 ans je voulais travailler dans le domaine du tourisme. Je voulais voyager.

Dès l’âge de 12/13 ans je voulais travailler dans le domaine du tourisme, je voulais voyager

Une philosophie de vie ?
Je reprendrais 2 citations :

« Souriez même sans raison, juste pour donner l’exemple » Jacques Prévert
« La seule vérité, en fin de compte, c’est de mener une vie passionnée, même si elle se rebelle et vous frappe au visage » Boris Vian

Vos dernières vacances ?
Côte de Granit Rose, Perros Guirec, seule avec moi-même sans téléphone, sans internet, sans TV… Juste mon appareil-photo et moi.

Des regrets ?
Désolée, mon jardin secret !

Que manque-t-il à votre vie ?
Aux yeux des autres probablement beaucoup de choses. A mes yeux, rien. Ce qui est, est. Ce qui sera, sera.

Comment êtes-vous passée de Perles de Voyages à The Smile Workshop ?
J’ai fermé Perles de Voyages en Février 2013. Après 20 ans de carrière dans le tourisme, je ne me voyais pas quitter ce milieu, je pensais donc continuer en tant qu’indépendante, en portage salarial, pour faire de la représentation commerciale pour des marques étrangères sur le marché français. Cela dit en 2013, les étrangers n’étaient pas très motivés par le marché français…

Fin 2013, je découvre le yoga du rire lors d’une réunion « détente » d’entrepreneurs. Pendant 4h, j’ai expérimenté le rire joué. J’étais alors très fatiguée, très tendue et après ces quelques heures, j’ai tout de suite ressenti les bienfaits du rire, le lâcher prise, la relaxation, le bien être. J’ai fait une 1ère formation pour devenir animateur yoga du rire, pour simplement créer un club du rire dans mon village, comme loisir en Janvier 2014.

Les mois passent, je rencontre des gens qui me disent « tu devrais créer une offre entreprises alliant séminaire et yoga du rire », « tu devrais être animatrice formatrice, t’as la personnalité pour ça ! ». Bref, que des avis extérieurs, mais rien ne se passe l’intérieur. Et puis en Mars, je commence à animer des groupes en yoga du rire, et là c’est la révélation. Je prends un réel plaisir. Je me sens à ma place, alignée. Ça bouillonne dans mon ventre et dans mon cœur.

Je prends un réel plaisir. Je me sens à ma place, alignée. Ça bouillonne dans mon ventre et dans mon cœur

En avril, je commence une 2ème formation en yoga du rire mais cette fois pour animer des groupes en maison de retraite, écoles et entreprises.

Je continue à animer des ateliers, et aussi j’ai la chance d’animer une courte séance en clôture de la Convention nationale des Mampreneurs, 80 femmes chefs d’entreprise qui me suivent. Le Kiff ! Ce fut le déclic.

Durant tout l’été, j’ai travaillé avec Yves Bonis sur mon positionnement et ma communication puis avec Céline Boura d’octobre à décembre, sur mon identité de marque.

The Smile Workshop était lancé !

C’est quoi exactement The Smile Workshop ?
C’est l’atelier du rire pour faire une traduction. La vocation de cette marque, c’est de développer un nouvel art de vivre en entreprise grâce à une méthode originale et innovante qu’est le yoga du rire.
Je souhaite amener le rire comme outil de bien-être et de cohésion dans les entreprises. Parce que le rire et l’entreprise ne sont pas incompatibles, bien au contraire. Le Rire, la bonne humeur, le bonheur au travail sont sources de performances et de productivité.

Alphonse Allais disait : « les gens qui ne rient jamais, ne sont pas des gens sérieux »

Le Rire, la bonne humeur, le bonheur au travail sont sources de performances et de productivité

Qui sont vos concurrents ?
Il existe beaucoup d’animateurs en yoga du rire… Mais je crois que je suis unique. Ma personnalité, l’enthousiasme et l’énergie que je mets dans mes ateliers me sont propres et uniques. Et je crois que j’ai quelques avantages sur les autres : je connais le monde de l’entreprise pour avoir été responsable commerciale dans de grands groupes hôteliers et avoir été chef d’entreprise, j’ai un réseau actif, et j’ai un site web qui inspire confiance et sérieux ce qui n’est pas le cas des autres, à mon sens.

Ma personnalité, l’enthousiasme et l’énergie que je mets dans mes ateliers me sont propres et uniques

Arrivez-vous à en vivre ?
J’ai commencé officiellement l’activité en septembre dernier et en moins de 3 mois je facturais déjà. J’ai été surprise ! Je n’ai pas encore de revenus réguliers mais les mois à venir s’annoncent plutôt bien. Je suis confiante. Le planning se remplit petit à petit.

Comment avez-vous trouvé vos premiers clients ?
Mon tout premier gros client fut la Banque Postale à Rennes : 80 managers ! J’ai rencontré la directrice de communication lors d’un atelier découverte que j’avais fait. Les autres clients sont venus par le bouche à oreille. Je n’ai à ce jour pas fait de prospection. Les choses viennent simplement à moi. J’ai aussi des partenariats avec des entreprises spécialisées en bien-être en entreprises, qui m’ont référencée dans leurs intervenants, et une plate-forme de mise en relation entre organisateurs d’événements et prestataires, Mylodgevent.com

Des projets ?
Ceux dont je peux parler car ils sont en marche :
– l’Atelier EC…RIRE en collaboration avec Alter & Mots, un atelier à destination des entreprises pour booster la créativité et l’innovation, alliant rire et ateliers d’écriture.
– 2 jours de formations, 12 & 13 Octobre, à Saint Malo, sur le thème de la « Bonne humeur, source de performance », auprès des adhérents d’une association professionnelle
– Le Championnat des Mini Entreprises organisé par Entreprendre pour Apprendre le 19 Mai à Brest, animation des cérémonies d’ouverture et de clôture
Pour le reste, il s’agit de projets « surprises » dans des entreprises ou pas encore finalisés donc je ne peux rien dire !

Un conseil pour un futur entrepreneur ?
Écouterson cœur et utiliser ses talents.