Foodette connecte les commerçants locaux aux gourmets pressés
, / 3535 0

Foodette connecte les commerçants locaux aux gourmets pressés

SHARE
Home Actualité Foodette connecte les commerçants locaux aux gourmets pressés

La start-up basée dans les hauts-de-Seine Foodette  (Trent & Co) édite une plate-forme de réservation de paniers alimentaires éponyme. Les clients choisissent une recette sur le site; passent commande en ligne, puis choisissent soit d’être livré à domicile, soit de retirer leur panier chez un commerçant partenaire. Le paniers sont garnis de produits frais, locaux, et contiennent également la recette s’y rapportant. La start-up cible les urbains cuisiniers mais pressés ! Pour l’instant, le service est disponible à Paris et dans le nord des Hauts-de-Seine, où 30 commerçants (bouchers, poissonniers, fromagers) sont partenaires. Pour les ingrédients pour un diner pour 2 personnes, compter une dizaine d’euros en moyenne.

D’autres services similaires existent: Cook Angels, Kitchen Trotter, La Bonne Box, mon-marché, LeCampanier, Tousprimeurs, Lepanierpaysan, etc. Il existe même Hellofresh, un site qui fonctionne sur un concept très similaire dont les paniers sont accessibles aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Australie et en Autriche. Sans oublier AmazonFresh, qui n’est pas non plus disponible en France.

Le principe rappelle aussi celui des AMAP, à la différence que les paniers qui contiennent des aliments frais (fruits, légumes, viandes…) généralement issus de l’agriculture biologiques, ne sont pas livrés à domicile mais à aller récupérer chaque semaine dans un lieu public.

Interview d’Olivier Tangopoulos, fondateur de Foodette :

Olivier-Tangopoulos

Quand et comment avez-vous l’idée de créer Foodette ?

Olivier Tangopoulos: En 2011 l’organisation de mes dîners du quotidien ou entre amis devenait un vrai casse-tête pour plein de raisons : le temps passé à chercher des recettes sur Internet, devoir acheter des ingrédients spécifiques, la peur de rater les réalisations, l’envie de varier mon alimentation. Je me suis alors dit qu’une solution permettant de récupérer un panier qui contiendrait tous les ingrédients pour cuisiner un ou plusieurs repas serait idéale, et, permettrait de simplifier la vie de beaucoup d’actifs urbains pressés dont je faisais et fais toujours partie (je suis encore plus pressé depuis que je suis papa ;).

Qui sont vos clients ? 

 Nos clients ont des profils assez différents. Pour l’offre 1 diner on a par exemple des hommes de 25/30 ans qui commandent occasionnellement pour 2 personnes et qui nous disent cuisiner pour un rendez-vous afin de remplacer l’invitation classique au restaurant. Nous avons aussi des hommes et des femmes de 45/50 ans qui cuisinent pour 4, 5 ou 6 personnes dans le cadre d’un repas entre amis ou en famille. Plus récemment avec le lancement de notre offre à la semaine nous avons touché un profil de clients beaucoup plus  « famille » avec des femmes de 35/40 ans qui veulent se simplifier la cuisine du quotidien en variant leur alimentation grâce au panier à la semaine Foodette avec lequel toutes les courses de la semaine sont faites et livrées avec les recettes !

Quel est votre modèle économique ?

Le business modèle de Foodette est simple comme celui d’un commerçant classique, couplé au modèle de pure-player. Nous achetons nos produits de qualité aux meilleurs coûts (Direct producteur à Rungis, épicerie et condiments en vrac, partenariat avec certaines marques) et nous revendons l’ensemble packagé depuis notre site internet. À cela vient s’ajouter un principe structurel pour une grande partie des commandes à savoir la livraison de plusieurs paniers en un même point (commerçants partenaires : bouchers / poissonniers / fromagers) : le business modèle logistique du point relais qui nous permet d’amortir les frais de livraison. Depuis le lancement de notre offre à la semaine nous ajoutons également la notion d’abonnement qui nous permet d’assurer des revenus hebdomadaires récurrents. Pour notre offre 1 Diner, les paniers commencent à partir de 8,50euros par personne. Pour notre offre Semaine, les paniers commencent à partir de 5,30 euros par personne. Nous réalisons entre 30% et 50% de marge brute sur nos paniers.

Qui sont vos concurrents et comment faites vous la différence ?

Nos concurrents ont une approche différente de la notre puisque nous sommes les seuls à avoir des commerçants partenaires qui sont pleinement impliqués dans le parcours client Foodette. Nos commerçants (bouchers, poissonniers, fromagers) fournissent l’élément principal du repas (viande, poisson, ou fromage) et garantissent l’excellente qualité des produits.

Sur la partie diner occasionnel Les Commis et Cook Angels proposent une solution de kit de cuisine permettant d’assembler facilement des plats de chefs étoilés grâce à des produits pré-préparés et pré-découpés, ils le font très bien mais ce n’est pas quelque chose vers lequel Foodette ira. Pour notre offre à la semaine Cookintheworld est notre principal concurrent.

Que faisiez-vous avant de fonder Foodette ?

Avant Foodette j’étais responsable de clientèle en Agence Média puis Agence Web avec des expériences en France et à l’étranger.

Quelle a été la première problématique à laquelle vous avez dû faire face au cours de votre développement ?

La première problématique à laquelle nous nous sommes confronté a été la gestion du stock lorsque nous proposions des commandes pour des livraisons le jour même, lors de notre phase d’expérimentation chez Causses, notre premier commerçant partenaire. C’est ainsi que nous nous sommes alors rendu compte que proposer la commande pour le jour même ne permettrait pas d’avoir à long terme un business viable logistiquement.

Quel est le meilleur conseil qu’on vous ait donné ? 

Le meilleur conseil restera à mon sens celui donné par Pierre-Emmanuel Grange, fondateur de Micro-Don : l’entrepreneuriat ce sont des montagnes russes émotionnelles et il est normal de passer par des phases de découragement, il faut alors écouter son coeur plus que sa raison c’est ce qui permet de continuer à avancer jusqu’au prochain sommet !

Quelle est la personnalité que vous admirez le plus, et pourquoi ?

J’aime beaucoup Guy Kawazaki dont le bouquin « L’art de l’enchantement » a définitivement modifié la vision que j’avais du mot « marque ».

Article écrit par Frenchweb le 2 décembre 2014