#Startup Puerto Cacao, des chocolats porteurs de sens
, / 4040 0

#Startup Puerto Cacao, des chocolats porteurs de sens

SHARE
Home Actualité #Startup Puerto Cacao, des chocolats porteurs de sens

Il y a quelques jours j’ai rencontré Mathieu Alesi, actuel dirigeant de Puerto Cacao, une entreprise sociale et solidaire autour du chocolat.

Puerto Cacao a été fondée en 2006 par Guillaume Hermitte, rejoint un an et demi plus tard par Mathieu. Tous les 2 sont issus de l’ESSEC où ils se sont rencontrés. Le but était de créer une chocolaterie bio et équitable, avec une vocation solidaire en embauchant des personnes en insertion.

Guillaume a aujourd’hui quitté l’aventure après l’entrée au capital de SOS, une entreprise sociale qui met l’efficacité économique au service de l’intérêt général et qui s’est construit sur des activités de lutte contre les exclusions.

A l’origine les 2 co-fondateurs étaient les 2 seuls actionnaires de l’entreprise, avec leurs apports personnels, le love-money, ainsi que des prêts à taux 0, un prêt à La Nef (société coopérative de finances solidaires), et d’autres petits financements.

Dans la boutique de la rue Théophile Roussel Metro Ledru Rollin, on y trouve des chocolats à déguster en sortant de la boutique, des poudres de chocolat, des tablettes, des coffrets, mais on peut aussi y déguster un chocolat chaud sur place, même un brunch sur réservation (car c’est petit) le samedi matin !

Puerto Cacao a choisi des filières de cacao labellisées par Max Havelaar au Ghana et en Equateur, afin d’avoir la garantie d’oeuvrer pour le développement économique et social de ses producteurs. Il s’agit d’un chocolat noir à 72% de cacao aux notes très aromatisées. Le chocolat provient aussi de L’archipel de Sao Tomé & Principe, du Pérou et d’Haiti.

Au Vénézuela, Puerto Cacao travaille avec les producteurs de Aromas de Barlovento (organisation de 3 micro producteurs mise en place à l’origine du projet en 2006) dans le respect du commerce équitable.

Le chocolat est ensuite transformé à La Chocolaterie Le Pecq en région parisienne et les recettes sont élaborées en concertation entre Puerto Cacao et les ateliers de fabrication, dont La Table de Cana, une entreprise d’insertion qui fabrique les gourmandises et La Chocolaterie Damiens, une entreprise familiale.

Les principaux ingrédients utilisés dans la fabrication des chocolats (cacao, sucre, lait) sont issus de l’Agriculture Biologique. 100% des emballages utilisés sont fabriqués en France.

Puerto Cacao a 3 axes de vente : la vente en boutique, la vente en ligne et la vente aux entreprises. Sur place un espace bar à chocolat accueille aussi les habitués du quartier. La boutique-salon de thé a été éco-conçue : enduits naturels (murs et sol), équipements électriques basse tension, électricité produite à partir de sources d’énergies renouvelables, fournitures écologiques.

Aucune publicité n’a jamais été faite, seul le bouche à oreilles fait le succès de la marque ainsi que le démarchage des entreprises, notamment pour les cadeaux de fin d’année.

L’entreprise a connu des années difficiles depuis sa création, entre la crise économique, le manque de fonds, des erreurs de recrutement, mais aujourd’hui après presque 8 ans, la société est toujours présente, tourne bien, respecte ses valeurs sociales et solidaires et prouve ainsi qu’on peut entreprendre autrement avec sens. C’est à dire faire passer l’humain et la qualité du produit avant tout.

« On peut entreprendre autrement »

Les projets de Mathieu sont d’ouvrir d’autres boutiques sur Paris tout en restant en accord avec ses valeurs sociale et solidaire.

puerto cacao

puerto cacao

puerto cacao

puerto cacao

puerto cacao