#Startup TakeAway lutte contre le gaspillage alimentaire des restaurants
, / 6291 0

#Startup TakeAway lutte contre le gaspillage alimentaire des restaurants

SHARE
Home Actualité #Startup TakeAway lutte contre le gaspillage alimentaire des restaurants

La startup du jour c’est TakeAway, un concept qui lutte contre le gaspillage alimentaire dans les restaurants avec 2 box, une doggy-box et une wine-box qui permettent de remporter chez soi les plats et bouteilles de vin que l’on n’a pas finis lors du repas.

Nous avons voulu en savoir plus auprès de Nicolas Duval, co-fondateur de TakeAway :

NICOLAS DUVAL

Qui êtes-vous ?
Un jeune entrepreneur de 25 ans encore étudiant en Bac +5 en école de management à l’IFAG Lyon, passionné de sport et d’entrepreneuriat.

Que faites-vous ?
Je suis étudiant en BAC +5 à L’IFAG LYON (École de management)

Qu’est-ce qui vous fait vibrer dans la vie ?
Les challenges et les défis

Quelle est votre idole/icône/mentor ?
Dans le sport : Rafael NADAL et en entreprise : Steve Jobs

Une philosophie de vie ?
A vaincre sans péril on triomphe sans gloire

Vos dernières vacances ?
En famille dans le sud

Vos passions ?
Le sport et l’entrepreneuriat

Des regrets ?
Aucun

Que manque-t-il à votre vie ?
Du temps

Qu’est-ce que vous détestez dans la vie ?
Ne rien faire (Ce n’est pas souvent)

Si c’était à refaire que changeriez-vous ?
Rien du tout car toutes les épreuves passées ainsi que les échecs forgent l’expérience.

Pourquoi êtes-vous devenus entrepreneurs ?
Car j’ai toujours voulu créer mon entreprise même si au début nous voulions créer un club de tennis privé. Nous nous sommes vite rendu compte que ceci serait compliqué financièrement. Peut-être dans le futur.

Quelle est votre vision de l’entrepreneuriat ?
Je pense que c’est le futur de la France et que c’est une expérience unique !

C’est quoi TakeAway ?
Mes associés et moi avons créé un concept pour lutter contre le gaspillage alimentaire dans la restauration commerciale. En créant deux nouveaux produits « La Box TakeAway » pour remporter les plats non terminés et « Le Bag TakeAway » pour les bouteilles de vin. C’est un service gratuit pour les consommateurs et payant pour les restaurateurs qui peuvent grâce à ceci se démarquer par le biais d’un service supplémentaire et l’association à une cause socio-environnementale. Ces deux produits sont aussi de nouveaux supports de communication car quatre encarts publicitaires y sont apposés.

D’où est venue l’idée ?
Lors d’un cas de création d’entreprise en Bac+3 (KCREA IFAG)

Quel est le modèle économique ?
Vente d’un service et packaging aux restaurateurs et vente d’encarts publicitaires sur les produits

Qui sont les concurrents ?
Trop bon pour gaspiller et Rest’O Resto

Votre plus grosse galère ?
La production et la R&D de nos produits qui ont été compliquées vu le temps imparti. Beaucoup de complications au niveau de la production car notre charte graphique n’avait pas été respectée, le rose était ressorti rouge malgré un BAT valide signé.

Votre plus grande fierté ?
D’en être ou nous sommes aujourd’hui, il faut maintenant continuer à avancer et à se développer !

Comment avez-vous financé le démarrage/développement ?
Prêt bancaire, Subvention de R&D et financement personnel

Des projets ?
Beaucoup d’ambition pour la suite de l’aventure avec beaucoup de projets de développement à venir que ce soit produits ou même territoriale

Un conseil pour un futur entrepreneur ?
Ne pas hésitez un seul instant ! C’est une expérience magnifique et unique !

1C6B3703

7