« L’avenir verra l’adoption de transports plus collectifs et respectueux de l’environnement » Pete Frost, directeur commercial & marketing d’easyBus
, / 4764 0

« L’avenir verra l’adoption de transports plus collectifs et respectueux de l’environnement » Pete Frost, directeur commercial & marketing d’easyBus

SHARE
Home Actualité « L’avenir verra l’adoption de transports plus collectifs et respectueux de l’environnement » Pete Frost, directeur commercial & marketing d’easyBus

Le 15 mai dernier easyJet a lancé une offre de bus low cost reliant l’aéroport Roissy Charles de Gaulle au centre de Paris, à partir de 2€ le trajet par personne. Une révolution à l’heure où les transports collectifs sont en pleine mutation en France et dans le monde, notamment avec l’émergence de Uber, suivie par toute une série de startups innovantes, Chariot, Loup, ou encore BlablaCar en France.

Nous avons demandé à Pete Frost, directeur commercial et marketing d’easybus son avis sur ces transformations dans le secteur :

pete frost

Pourquoi avoir attendu si longtemps pour proposer easyBus en France ? Quels sont vos objectifs ?

La priorité pour nous est toujours d’établir un service efficace. A Londres il y a maintenant plus d’un million de passagers par an, donc il y a la demande suffisante pour prouver que le modèle d’affaires fonctionne bien et qu’il est possible de faire croître l’entreprise dans d’autres régions.

Si le service proposé à l’aéroport Charles de Gaulle se porte bien pendant la première année, nous élargirons l’offre ailleurs.

Notre objectif principal est de fournir un grande valeur et un bon accueil aux visiteurs de Paris avec un service professionnel. Nous espérons également travailler avec la Mairie de Paris pour fournir une solution de transport collectif.

Nous espérons également travailler avec la Mairie de Paris pour fournir une solution de transport collectif

Quel est votre avis sur la guerre qui sévit depuis un moment entre les taxis et les VTC ? easyBus va t-il jouer un rôle d’arbitre ?

Il est difficile pour nous de commenter cela parce que nous n’avons pas assez d’éléments sur l’histoire mais à notre avis la concurrence est saine et assure que les normes sont élevées ce qui est une bonne chose pour les visiteurs à Paris. Nous observons aussi une excellente gestion de la situation à l’aéroport avec les contrôles réalisés pour éliminer les taxis et VTC sans licence.

Notre produit est différent et donc pas de concurrence directe. Peut-être les VTC pourront adopter notre modèle et travailler avec les taxis, mais pour nous ce qui importe le plus c’est que le service de transport des personnes entre Roissy et Paris soit le plus efficace et le meilleur.

Peut-être les VTC pourront adopter notre modèle et travailler avec les taxis

On assiste à une mutation des habitudes de consommation des transports collectifs  avec des startups nées à SF – Chariot, Loup, Leap, Lyft… ou Paris – Blablacar, Autolib… Comment voyez-vous l’avenir des déplacements ces prochaines années ?

Le marché est en train de changer, il ne fait aucun doute, certains changements seront bons et quelques autres seront mauvais. Mais nous sommes confiants de ce que nous avons vu en travaillant avec la Mairie de Paris. Leur priorité est le bon accueil des visiteurs à Paris, la réduction de la pollution et de privilégier la beauté de Paris. Les entreprises avec les normes les plus élevées, les modèles les plus efficaces et les véhicules de qualité survivront.

Nous pensons que le comportement des clients et la sensibilisation au problème de la pollution à l’échelle mondiale verra l’adoption de transports plus collectifs et respectueux de l’environnement. Mais pour que cela soit durable, elle doit être faite de façon attrayante pour les entreprises.

Le marché est en train de changer