Benjamin Lazimi, co-fondateur de Rencontre un Archi
, / 3672 0

Benjamin Lazimi, co-fondateur de Rencontre un Archi

SHARE
Home Actualité Benjamin Lazimi, co-fondateur de Rencontre un Archi

We Love Entrepreneurs vous propose aujourd’hui une rencontre avec Benjamin Lazimi, co-fondateur de Rencontre un Archi, une plate-forme de mise en relation entre professionnels du réaménagement ainsi que la décoration et particuliers.

Que faisiez-vous avant de monter ce site?

Mon associée et moi nous sommes rencontrés à L’ESCP Europe au cours du master « innover entreprendre ». Avant cela Dorothée Simon, 25 ans, était architecte d’intérieur et designer et avait déjà touché au monde de l’entrepreneuriat dans une start-up franco-suédoise. Elle a fait ses études en France, à l’école Penninghen et à l’école Camondo.

Quant à moi j’ai 25 ans, je suis diplômé d’une école de commerce. J’ai fait une partie de mes études en France, à l’Institut supérieur de gestion, puis j’ai participé à un échange universitaire me permettant d’étudier un an entre New York et Shanghaï, où j’ai vécu ma première expérience entrepreneuriale. De retour à Paris et après une expérience en finance, j’ai décidé d’intégrer l’ESCP pour assouvir mon envie d’entreprendre dans le Mastère Spécialisé Innover Entreprendre.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

Une phrase est affichée dans nos locaux :

« Deviens ce que tu es »

Nous ne l’avons malheureusement pas rencontré. C’est une citation de Nietzsche.

Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?

Nous avons eu la chance de rencontrer le PDG de IDEO à Palo Alto lors d’une visite organisée par le MSIE, Tim Brown. Selon lui, le design thinking consiste à « apprendre de la vie des autres » puis à observer, c’est à dire, dans une très large mesure à « regarder ce que les gens ne font pas et écouter ce qu’ils ne disent pas ». Cette réflexion nous inspire au quotidien.

Comment avez-vous eu l’idée de créer cette start-up ?

Nous avons constaté que les Français avaient beaucoup d’à priori sur le métier d’architecte d’intérieur. Ils pensent que les professionnels sont trop chers et souvent réservés à une élite. En bref, ils ne savent pas forcement à qui s’adresser. (…) Témoins de l’engouement des Français pour la décoration sur Internet, dans les magazines ou à la télévision, nous avons donc décidé de faciliter l’accès à tous aux professionnels de la décoration.

A quel besoin répondez-vous ?

Notre ambition est de démocratiser l’architecture d’intérieur. Pour les particuliers, Rencontreunarchi.com vous permet de répondre à ce besoin en vous proposant un architecte correspondant parfaitement à vos goûts et à votre budget grâce notamment à notre questionnaire de style. Nous offrons d’autre part une plus grande visibilité ainsi que nouveaux projets aux architectes de notre plateforme.

Quel est votre modèle économique ?

Nous nous plaçons comme apporteur d’affaires. Notre rémunération se base sur des commissions n’augmentant en rien le devis du client. Nous proposons une offre unique dans le secteur pour de petits projets: des prestations à la carte à travers des packs (conseils, mobiliers, réagencement). Dans le cas d’un gros projet nécessitant un suivi de chantier, l’architecte est désigné par un système de « matching », et il a à ses cotés une entreprise de bâtiment partenaire et testée au préalable par nos soins. Nos différents partenariats nous permettent de plus de profiter de réductions dans des enseignes de mobiliers.

A quelle concurrence faites-vous face ?

Nous nous inspirons notamment de TasteMaker aux Etats-Unis, soutenu par le Ycombinator en 2012. En France nos principaux concurrents sont les agences d’architecture d’intérieur. Il existe des plate-formes proposant des solutions pour le particulier, mais aucune d’entre elles ne met l’accent sur le travail et la particularité de chaque architecte, nous nous efforçons de les mettre en avant.

Avez-vous déjà organisé une levée de fonds? Si oui auprès de qui, quand et combien? Sinon, est-ce envisagé?

Nous n’avons pas encore organisé de levée mais en prévoyons une en janvier 2015.

Bénéficiez-vous de soutiens particuliers ?

Nous sommes tous les deux d’anciens élèves du MSIE de l’ESCP Europe. Marc Fournier et Xavier Lorphelin, responsables de Serena Capital étaient nos professeurs principaux. Leur expérience nous a permis d’intégrer rapidement le monde des start-ups.

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

L’une de nos premières problématiques a été de trouver la bonne formule entre l’exigence du particulier, son budget et le respect du travail de l’architecte ou du décorateur. Grâce aux packs ainsi qu’au suivi de chantier effectué par nos partenaires, nous pensons avoir trouvé la formule idéale pour satisfaire toutes les parties.


  •  Les données clés
Fondateurs: Benjamin Lazimi et Dorothée Simon
Date de création: juin 2014
Société basée à : Paris
Nombre de salariés: 0, 2 associés fondateurs


  • L’anecdote
« Regarder ce que les gens ne font pas et écouter ce qu’ils ne disent pas » c’est le moteur de Benjamin Lazimi !