François Chambaud, co-fondateur des Nouveaux Ateliers, crée des costumes sur mesure à prix tout doux
, / 6863 1

François Chambaud, co-fondateur des Nouveaux Ateliers, crée des costumes sur mesure à prix tout doux

SHARE
Home Actualité François Chambaud, co-fondateur des Nouveaux Ateliers, crée des costumes sur mesure à prix tout doux

L’entrepreneur du jour c’est François Chambaud, co-fondateur des Nouveaux Ateliers, une marque de costumes et chemises sur mesure pour homme à prix raisonnable.

La prise de mesures se fait dans une cabine 3D qui prend 200 mesures du corps du client en 600 millisecondes. Les mesures sont conservées pour recommander facilement en changeant juste les options qui sont proposées sans supplément.

Les demandes des clients peuvent être personnalisées grâce à l’équipe des stylistes de la marque.

Le client est livré en 4 à 6 semaines directement en boutique.

François Chambaud

Qui êtes-vous ?

François Chambaud, 28 ans, co-fondateur de la marque Les Nouveaux Ateliers. Je suis un homme comblé tant sur le plan personnel que professionnel.

Que faites-vous ?

Habiller l’homme de demain : l’homme de demain est, selon moi, un homme émancipé, un homme fort avec ses convictions. En matière de mode, c’est celui qui ne veut plus payer que pour la marque, celui qui cherche le bon produit au bon prix.

Qu’est ce qui vous fait vibrer dans la vie ?

Faire les choses avant les autres. En effet je suis de nature curieuse et j’aime tout remettre en question. J’aime observer, constater et pourquoi pas trouver la bonne manière de changer les choses.

Les Nouveaux Ateliers en est l’exemple concret, c’est un projet qui m’a fait vibrer dès le début, car avec Nicolas Wolfovski (co-fondateur de la marque), nous partagions la même envie : nous voulions réellement révolutionner les choses, et c’est ce que nous avons fait. Aujourd’hui nous avons réussi à rationaliser un métier et à proposer une nouvelle manière de consommer grâce à la technologie que nous proposons, et nous poursuivons notre travail en ce sens.

Cette philosophie de vie me permet aussi d’avoir un bon équilibre entre vie professionnelle et personnelle et donc de passer aussi du temps pour des choses plus importantes dans la vie.

Quelle est votre idole/icône/mentor ?

Mon grand-père est mon idole absolue. C’est un pionnier et un visionnaire notamment dans le domaine de l’ameublement design et original. Son grand humanisme est une source d’inspiration sans faille. Depuis tout petit je le regarde avec admiration et espère pouvoir réaliser un dixième de ce qu’il aura réussi à faire sur le plan professionnel que personnel. Les valeurs qu’il m’a transmises sont importantes pour moi. C’est un grand homme.

Une philosophie de vie ?

N’attends pas qu’il soit trop tard ! Je n’aime pas l’immobilisme.

Vos dernières vacances ?

Sur une île déserte avec ma femme. Pas d’accès à mes mails ni à mon téléphone ; c’est l’avantage d’avoir un associé exceptionnel !

Vos passions ?

Découvrir de nouvelles choses, de nouvelles tendances. Je ne tiens pas en place. Et bien évidemment la cuisine de ma femme.

Des regrets ?

Je ne saurais en citer des exemples mais il y en a toujours mais sans regrets il n’y a pas de progrès, sans destruction, pas de création.

Que manque-t-il à votre vie ?

Rien. Je suis en bonne santé et j’ai la chance de faire le travail que j’aime et de vivre entouré de gens que j’aime. J’en suis très reconnaissant. C’est un vrai plus d’être bien entouré, je suis très serein.

Qu’est ce que vous détestez dans la vie ?

Les fainéants et les gens qui ne veulent pas progresser. Nous avons tous à apprendre des autres. Même si je n’aime pas forcément la critique, j’essaie toujours de devenir meilleur et de placer la barre plus haute. Je suis exigeant avec moi-même et j’aime bien que les autres le soient aussi avec eux.

Pourquoi êtes-vous devenus entrepreneur ?

Selon moi, on ne devient pas entrepreneur, on nait entrepreneur. Sans que ce soit la règle, j’ai des connaissances, des gens très talentueux qui ont évolué d’employés à entrepreneurs sans forcément rencontrer le succès mais également des gens moins brillants qui se révèlent être des entrepreneurs incroyables. C’est avant tout une philosophie de vie. Être entrepreneur c’est vouloir révolutionner son monde, apporter sa pierre à l’édifice. On se rejoint complètement avec mon associé sur ce point, ce qui rend notre collaboration fabuleuse.

Être entrepreneur c’est vouloir révolutionner son monde, apporter sa pierre à l’édifice

Si c’était à refaire que changeriez-vous ?

Rien. On a fait des erreurs mais c’était les nôtres… et c’est normal mais on est venus avec nos solutions et ça fonctionne, on continue à avancer comme ça.

Quelle est votre vision de l’entrepreneuriat ?

C’est un monde à part. Il faut être joueur et savoir parfois perdre. L’entrepreneuriat est une école formidable de la vie. L’action de créer de la richesse et/ou de l’emploi par la création d’une entreprise est une vraie aventure, c’est incroyable.

C’est quoi Les Nouveaux Ateliers ?

Lancée début 2011, Les Nouveaux Ateliers, est une marque de costume et chemise sur mesure pour homme.

L’idée de la marque est simple ; nous souhaitons révolutionner l’univers de l’habillement en démocratisant le sur-mesure. Tester Les Nouveaux Ateliers, c’est se faire une autre idée du sur-mesure ! Après la prise de 200 mesures en moins d’une seconde par la cabine brevetée N.A, la marque offre à ses clients la possibilité de se créer des tenues uniques selon ses envies, tout en étant accompagné de stylistes en boutique pour offrir aux consommateurs une qualité de service irréprochable.

Mon envie a toujours été de proposer un costume de très bonne qualité à un prix raisonnable. Nous vendons ainsi des chemises en 49 et 120€ et des costumes de 290€ à 895€.

La marque est désormais présente à Paris, Lille, Strasbourg et au Luxembourg et ne compte pas en rester là.

D’où est venue l’idée ?

C’est avant tout de manière très égoïste que nous avons voulu créer les N.A avec Nicolas. Nous avions pour ambition de créer une marque qui répondrait à nos attentes en tant que consommateurs. Une marque qui propose de belles choses à un prix raisonnable. Les Nouveaux Ateliers y répondent en tout point : une personnalisation illimitée, un produit qui correspond à ce que nous recherchions, du conseil, une expérience nouvelle…. Et un prix doux.

Les Nouveaux Ateliers adaptent leur processus de création au rythme de vie de notre société et aux attentes des consommateurs : pour nous c’est la clé. Il faut pouvoir proposer quelque chose auquel on croit soit même.

Il faut pouvoir proposer quelque chose auquel on croit soit même

Quel est le modèle économique ?

Nous créons des pièces uniques pour chacun de nos clients. Nous avons internalisé l’ensemble des métiers dans notre société. Nous gérons ainsi l’ensemble de la chaine de la prise de commande jusqu’à la livraison en passant par nos propres ateliers de confection, dont nous sommes très fiers.

Qui sont les concurrents ?

Nous répondons avec Les Nouveaux Ateliers a une attente spécifique par client. C’est la nature même de notre business.
Nos concurrents sont donc aussi variés que nos clients. Ces derniers sont néanmoins principalement issus du Prêt à Porter dans la mesure où nous sommes le premier acteur voulant démocratiser le sur mesure en apportant une réelle alternative.

Quelle est la philosophie/l’ADN de l’entreprise ?

Le but pour nos clients reste inchangé depuis la création de la marque : toujours proposer un meilleur produit pour un prix toujours aussi accessible. En tant que leader sur notre marché (et nous souhaitons le rester), nous nous devons de toujours nous remettre en question et de ne pas vivre sur nos acquis.

Votre plus grosse galère ?

La vie d’entrepreneur est une vie de galère qui fait notre bonheur. Si vous n’aimez pas les galères ne devenez pas entrepreneur.

Si vous n’aimez pas les galères ne devenez pas entrepreneur

Votre plus grande fierté ?

Les Nouveaux Ateliers est avant tout une aventure humaine. Nous avons commencé en 2010 à deux avec Nicolas et nous sommes aujourd’hui plus de 250. C’est une grande fierté de savoir que nous avons pu fédérer autour de nous autant de talents et que nous continuons notre marche autour d’une révolution que nous avions imaginé.

Nous avons commencé en 2010 à deux avec Nicolas et nous sommes aujourd’hui plus de 250

Comment avez-vous financé le démarrage/développement ?

Nous avons bénéficié d’un peu de « love money » et avons emprunté à titre personnel. C’était un projet très risqué mais nous étions convaincus de notre projet depuis le premier jour et je pense que nous étions aussi un peu inconscients mais ça a marché.

Votre stratégie marketing ?

Notre stratégie marketing se concentre de plus en plus autour de conseils personnalisés. Nous nous adressons à plus de 40.000 clients de manière individuelle, personnalisée et adaptée à chacun.

Des projets ?

Nous continuons nos ouvertures, en propres ou en franchises. Nous sommes encore une marque très jeune. Nous avons besoin de continuer à nous structurer et à renforcer notre image.

Un conseil pour un futur entrepreneur ?

Croire en soi envers et contre tous, même si les autres vous dises que vous êtes fou. Il faut savoir s’entourer de personnes très compétentes (même meilleure que vous) pour peaufiner votre vision mais ne jamais la changer.

  • Asher Zerbib

    Mauvaise experience
    une entreprise déplorable qui ne sais absolument pas confectionner des chemises à la bonne taille j’ai été les voir pour me plaindre des mesures de mes chemises ils m’ont endormi en me disant que j’allais avoir une chemise gratuite et comble de tout ils veulent me faire payer l’expédition de cette chemise obligé à venir en boutique des méthodes qui ne devrait plus avoir lieu de nos jour