Rencontre avec Sabé Masson-Mandonnaud, une amoureuse des parfums
, / 2946 0

Rencontre avec Sabé Masson-Mandonnaud, une amoureuse des parfums

SHARE
Home Actualité Rencontre avec Sabé Masson-Mandonnaud, une amoureuse des parfums

L’entrepreneur du jour c’est Sabé Masson-Mandonnaud. Son nom ne vous dit peut-être rien, mais lisez ces quelques lignes et vous verrez que vous connaissez très bien les entreprises qu’elle a créées depuis près de 30 ans.

En 1982, alors âgée de 22 ans, elle entre chez Shop 8, « ancêtre » de Sephora et prend la direction d’un premier magasin. C’est là, qu’elle va faire ses premières armes et transformer en concept cette envie de sentir la vie à pleins poumons « la Parfumerie Liberté ».

L’aventure se poursuit avec son mari, Dominique Mandonnaud. Ils lancent ensemble la marque Sephora, et créent le magasin emblématique de l’enseigne sur la plus belle avenue du monde, les Champs Élysées.

En 1997, l’enseigne est vendue à LVMH. Sabé Masson-Mandonnaud fait une pause jusqu’en 2004 où elle commence une nouvelle histoire dans son atelier de la rue Mouffetard. Elle imagine une nouvelle façon de vivre le parfum, un produit différent, un nouveau geste qui revient aux origines la « concrète de Parfum ». L’aventure a un nouveau nom, « Crazylibellule and the Poppies » et le traditionnel flacon se transforme en « caresse de parfum ».

21 fragrances sont créées et vendues dans 14 pays d’Europe, d’Asie et d’Amérique, soit plus d’un million de sticks commercialisés.

En 2014, elle lance une nouvelle marque qui portera le nom de Sabé Masson Perfumes et Soft Perfumes Paris. Le premier lab-shop est prévu en 2015, « Le Studio », un espace de création et de vente de son univers.

« j’aimerais que cette marque soit la quintessence de mon expérience, les années qui commencent là maintenant sont heureuses car dédiées à la transmission à mon équipe. Au delà de la marque et aussi pour qu’elle garde tout son sens, je veux construire une entreprise respectueuse, humaine, responsable et follement créative.»

soft perfume

Sabé a accepté de répondre à quelques questions :

Qui êtes-vous ?

Une femme avec 6 enfants et une entreprise.

Que faites-vous ?

Je porte une histoire via une entreprise et son concept de parfum.

Qu’est ce qui vous fait vibrer dans la vie ?

Construire, aimer, partager.

Quelle est votre idole/icône/mentor ?

Je n’en ai pas mais j’aime les scientifiques qui améliorent le monde.

Une philosophie de vie ?

Hâte toi avec lenteur.

Vos dernières vacances ?

Sur l’Île de Ré

Vos passions ?

Pas de passions précisément mais une curiosité insatiable.

Des regrets ?

Avoir fait confiance une fois alors que j’allais être trahie.

Que manque t’il à votre vie ?

Plus de calme et de temps.

Qu’est ce que vous détestez dans la vie ?

L’injustice.

Si c’était à refaire que changeriez-vous ?

Mon cursus d’étudiante. Le reste je garderais tout en ajoutant une culture plus orientale pour avoir une autre approche du temps.

Pourquoi êtes-vous devenus entrepreneure ?

Parce que j’ai vite détesté être dirigée et parce que j’avais mes propres idées sur l’entreprise et ses évolutions tant humaines que conceptuelles.

L’entreprise est une forme de tribu.

L’entreprise est une forme de tribu.

Quelle est votre vision de l’entrepreneuriat ?

Un engagement a perpétuité, une responsabilité totale.

C’est quoi LeSoftPerfume ?

Une forme de parfum qui allie soin et belles compositions olfactives. Grâce à leurs présentations dans un baton ils offrent un nouveau rituel de beauté et de bien être : la caresse de parfum.

D’où est venue l’idée ?

L’application de rouge à lèvres est très sensuelle, en insérant un parfum solide dans un stick je voulais retrouver cette douceur, ce moment de grâce et de séduction et la praticité bien sûr.

L’application de rouge à lèvres est très sensuelle, en insérant un parfum solide dans un stick je voulais retrouver cette douceur, ce moment de grâce et de séduction et la praticité bien sûr.

Quel est le modèle économique ?

Distributeurs, corners, magasins en propre. Ce geste va se démocratiser. Nous avons en travaux d’autres gestes, d’autres rituels de parfumage.

Qui sont les concurrents ?

Potentiellement toutes les marques de cosmétiques et les maisons de parfums.

Quelle est la philosophie/l’ADN de l’entreprise ?

Le beau est source à entreprendre, ensemble pas à pas construisons le meilleur de notre savoir-faire et surtout partageons le.

Votre plus grosse galère ?

Un genou a terre lorsque ma seconde entreprise a exploser en vol.

Votre plus grande fierté ?

De m’être remise debout et de ne pas avoir abimé mes enfants dans cet accident de vie. D’avoir vu leur mère dans cet épreuve les aura rendu plus fort. Je suis fière d’eux.

m’être remise debout et de ne pas avoir abimé mes enfants dans cet accident de vie. D’avoir vu leur mère dans cet épreuve les aura rendu plus fort.

Comment avez-vous financer le démarrage/développement ?

Avec mon énergie et un petit apport d’argent.

Votre stratégie marketing ?

Le service client via un nouveau site web et un studio de vente et de création.

Des projets ?

Le magasin version 1 à Paris puis New-York.

Un conseil pour un futur entrepreneur ?

Être objectif, ne pas écouter les sirènes, croire en son projet absolument, savoir que les associations sont comme les mariages, risquées mais sine qua.

ne pas écouter les sirènes, croire en son projet absolument