Management : regarder en arrière est le seul moyen de créer le futur
, / 3336 0

Management : regarder en arrière est le seul moyen de créer le futur

SHARE
Home Actualité Management : regarder en arrière est le seul moyen de créer le futur

On approche de la fin de l’année, de l’heure des bilans, de faire le point  sur les réussites et les échecs de 2014, on se demande si on doit plutôt fêter le 31 décembre ou le 1er janvier, on fait des prévisions pour 2015, tout en se rappelant qu’on n’a pas tenu celles de 2014, prévues en 2013…

Tout le monde fait à peu près ceci chaque fin d’année, mais le faites-vous de temps en temps sur votre vie d’entrepreneur ? Faire un point en total objectivité sur votre parcours entrepreneurial, depuis l’idée que vous avez eu jusqu’à aujourd’hui ? Peu de chefs d’entreprise prennent le temps de faire un tel bilan. D’une part parce qu’il faut toujours penser à l’avenir, aux projets, au lendemain, pour développer sa société, faire face à la crise, avancer, toujours avancer. D’autre part, parce que les manuels d’entrepreneurship et les coachs conseillent de ne pas regarder en arrière, mais aussi, parce qu’on n’a pas forcément de temps à y consacrer, d’analyser nos succès, nos échecs, nos espoirs réalisés ou déchus, etc… D’où l’importance d’une journée off de temps à autre pour prendre du recul comme on l’a vu la semaine dernière.

Posez-vous et repenser au moment où vous avez eu « l’idée du siècle » il y a quelques années qui a tout déclenché. Était-ce la bonne, l’avez vous adaptée depuis ? Est-ce celle-ci qui a fait votre succès ou avez-vous du pivoter alors que vous croyiez à l’époque avoir trouver votre business ? Comment avez-vous passé les moments difficiles ? Comment avez-vous manager vos équipes dans ces moments là ? Quel chemin avez-vous parcouru pour en arriver là ou vous en êtes aujourd’hui ?

Regarder en arrière permet de pointer objectivement nos échecs, nos succès, nos réactions dans les moments difficiles ou de succès. D’analyser nos actions pour en garder le meilleur et ne pas reproduire les mêmes erreurs, d’agir différemment à l’avenir.

Il s’agit d’évaluer le chemin parcouru et de ne pas oublier que notre parcours nous a fait évoluer, grandir, nous enrichir, devenir nous-mêmes. Faire ce bilan de temps en temps nous permet de recadrer nos pensées, nos compétences, de rebooster notre estime personnelle qui peut être affaiblie en cas d’échec, de capitaliser sur ce que nous avons fait de bien, sur les décisions et stratégies qui nous ont mené au succès.

Quelques questions à se poser régulièrement :

– mon plus beau succès et comment l’ai je obtenu

– mon plus bel échec et comment je l’ai surmonté

– qu’est ce que je sais faire de mieux ? Quelles sont mes qualités de chef d’entreprise ?

– qu’est ce que je ne sais pas du tout faire et que je devrais déléguer ?

– quelles compétences ai-je acquises depuis mes premiers pas d’entrepreneur ?

– suis-je fièr(e) et heureu(se)x du chemin parcouru ?

– qu’est ce que ce chemin parcouru m’a apporté ?

– qu’est ce que je changerais à ce chemin parcouru si je pouvais ?

– suis-je devenu(e) quelqu’un d’autre ? Ai-je mûri ? Suis-je plus accompli(e) qu’au démarrage ?

– suis-je prêt pour affronter l’avenir ?

Regarder en arrière est le seul moyen de créer le futur – Vivienne Westwood