Vous ne ferez peut-être pas plier Apple comme Taylor Swift, mais vous pouvez vous inspirer de sa stratégie marketing
, / 13244 1

Vous ne ferez peut-être pas plier Apple comme Taylor Swift, mais vous pouvez vous inspirer de sa stratégie marketing

SHARE
Home Actualité Vous ne ferez peut-être pas plier Apple comme Taylor Swift, mais vous pouvez vous inspirer de sa stratégie marketing

Taylor Swift vous connaissez forcément, et pas seulement si vous avez moins de 25 ans ou si vous êtes les heureux parents d’ados. Car Taylor Swift c’est plus qu’une chanteuse, c’est aussi une formidable business woman qui maitrise parfaitement les rouages de l’industrie musicale internationale. Plus que n’importe quelle autre starlette américaine de moins de 30 ans. Et surtout sans jamais faire de scandale. Ce qui est assez rare pour être souligné (pensez à Rihanna, Miley Cyrus, etc…)

Taylor Swift a même réussi à faire plier Apple, moins de 24h après avoir écrit sur son blog qu’elle trouvait « choquant et décevant » qu’elle ne soit pas rémunérée de l’écoute de sa musique sur le service de streaming de la marque à la pomme, lancé le 30 juin prochain, lors des trois premiers d’essai gratuits pour les utilisateurs. Annonçant dans ce même post que son album 1989 serait retiré d’Apple Music. Apple l’a entendue, preuve de sa puissance dans l’industrie musicale et économique, puisque comme l’a annoncé Eddy Cue, vice-président pour les services logiciels et internet d’Apple sur son compte twitter quelques heures plus tard, les artistes seront finalement rémunérés pendant ces trois mois d’écoute gratuite.

Eddy Cue

Vous ne ferez peut-être pas plier Apple comme Taylor, mais vous pouvez tout de même vous inspirer de sa stratégie marketing qui ne laisse aucune place à l’improvisation :

La sortie de son premier album intitulé Taylor Swift a fait d’elle une star de la musique country il y a 9 ans, alors qu’elle n’avait que 16 ans. Elle a depuis enchainé les records tout en restant dans son registre de prédilection, la country. Elle écrit les textes, compose la musique et interprète ses morceaux. Elle aurait pu rester sur des valeurs sûres, le marché est énorme sur la country aux USA, mais Taylor n’a pas hésité il y a quelques semaines à sortir de sa zone de confort et proposer un album 100% pop, 1989, son année de naissance, en tête des ventes dans des dizaines de pays depuis sa sortie.

A méditer : ne pas hésiter à casser les codes, à proposer quelque chose de différent à vos clients. S’ils vous font confiance, ils vous suivront où que vous alliez et leur proposiez.

Taylor n’a jamais hésité à se porter en dérision, que ce soit au cinéma, dans Valentine’s day par exemple, ou dans ses clips, voir celui de Shake it Off, où elle n’hésite pas à se faire passer pour une blonde écervelée, même si on sent tout le travail esthétique derrière. Ou encore dans le clip de Blank Space où elle met en scène les comportements dont les tabloïds people l’accusent depuis des années, séductrice professionnelle, hystérique rageuse. Une façon de ridiculiser ses détracteurs sans les accuser ou leur faire de procès d’intention comme d’autres stars le font.

A méditer : sans la publicité et la communication, vous et votre société n’existeriez pas. Alors n’accusez jamais les médias de déformer la réalité, ne publiez pas de démenti, prenez les de court en jouant sur l’humour ou la dérision. En bref ne vous prenez pas au sérieux, mais soyez pro dans ce que vous faites.

Taylor, depuis qu’elle a grandit n’hésite pas à s’affirmer féministe. Lors d’une interview au Guardian cet été, elle a révélé l’être depuis toujours sans le savoir. Son amitié avec Lena Dunham, fervente militante de l’égalité hommes/femmes lui a permis d’afficher et revendiquer ses convictions. Et même d’être vue dans une librairie en train de feuilleter un livre féministe…

A méditer : affirmez vos positions, ayez un message clair qui vous identifiera dans la jungle des entrepreneurs. Ne cachez pas vos engagements (sauf si vous tuez des ragondins évidemment…), vos clients s’identifieront encore plus à vous, vos produits et votre entreprise.

Taylor Swift c’est aussi des valeurs qu’elle n’hésite pas à marteler quitte à ce que cela provoque du remous dans l’industrie musicale et qu’elle perde une coquette somme d’argent. C’est ainsi qu’elle a retiré toute sa musique du site de streaming Spotify qui est selon elle une « expérimentation » comme elle l’a indiqué à Yahoo. Spotify a eu beau tout tenter pour la faire revenir (dont une playlist d’amour) et rassurer par la même les autres artistes, rien n’y a fait…

A méditer : vous avez des valeurs, des convictions ? Gardez les et agissez selon vos principes, même si cela doit vous faire perdre de l’argent ou la reconnaissance de « ceux qui comptent ». L’important c’est d’agir en harmonie avec soi-même.

Peu de stars soignent leurs fans comme Taylor : invitations à ses concerts, participation à ses clips, tweets et commentaires Facebook par elle-même et pas un community manager. Sur Instagram, elle partage des photos de son quotidien avec ses followers, sans mise en scène, juste la réalité, ses envies, ses plaisirs. Elle avait déjà commencé ainsi sur MySpace en 2006 lors de la sortie de son premier album. Elle a même envoyé des cadeaux à certaines de ses fans depuis les 4 coins du monde avec un petit mot écrit de sa main comme le rapporte Buzzfeed.

A méditer : chouchoutez vos clients. On ne le rappellera jamais assez, le client doit être votre priorité, vous ne devez penser qu’à lui. C’est le client qui fait votre marque, sa notoriété et sa pérennité. Personnalisez l’expérience client, faites lui penser qu’il est unique, prenez du temps pour lui.

Vous êtes convaincus ? Rien de plus simple à appliquer dans la vraie vie d’un entrepreneur finalement. Et vous aussi, vous recevrez peut-être 1989 roses

Taylor Swift

Crédit Photo Time et Business Insider

  • Marie Pellissard

    Premier album il y a 5 ans ou en 2006 ? o_O attention aux incohérences, quand même !