She is Morning offre un plein d’énergie aux filles avant d’aller au bureau
, / 4993 0

She is Morning offre un plein d’énergie aux filles avant d’aller au bureau

SHARE
Home Actualité She is Morning offre un plein d’énergie aux filles avant d’aller au bureau

La rencontre dans la vie réelle pour s’affranchir des relations virtuelles a décidément de beaux jours devant elle. Après les speed-dating, les cours de cuisine, les chasses au trésor et autres apéros, un nouveau concept d’organisation d’événements tôt le matin, de 6h30 à 09h30, avant le boulot, arrive sur le marché.  She is morning propose aux femmes un réveil dynamique, sain et fun, pour commencer sa journée inspirée, centrée et surboostée. Yoga, ateliers inspirants, DJ sets live, petit dej’ sain, jus et smoothies sont proposées par cette jeunes startups dans des évènements organisés dans les grandes villes de France.

She is Morning a été fondée sous format associatif pour le moment, par Amandine Orriols et Charlotte Pignal. Leur premier évènement aura lieu à Montpellier le 20 mars prochain.

Amandine nous en dit plus sur cette jeune startup :

SHESMORNING

C’est quoi She is morning ?
She is morning, c’est un rendez-vous matinal féminin ouvert à toutes celles qui veulent oser un réveil dynamique, sain, fun et commencer leur journée inspirées, relaxées, et surboostées ! Elles pourront profiter de séances de yoga, d’ateliers inspirants, d’un DJ live, d’un petit dej’ sain, de jus et smoothies, entre 6h30am (oui oui !) et 9h30, avant le boulot.

D’où est venue l’idée ?
Ayant vécu toutes les deux à l’étranger pendant pas mal de temps (Charlotte 4 ans au Brésil, Amandine 2 ans en Argentine, puis plusieurs mois aux États-Unis, Angleterre et Australie) et aussi beaucoup voyagé, nous avons eu la chance de baigner dans cet état d’esprit plutôt anglo-saxon, où tout est possible et où les seules limites sont celles que nous nous imposons à nous-même.
Passionnée de yoga et de santé naturelle “green”, j’ai participé à plusieurs festivals de yoga ou autres festivals inspirants dans les Blue Mountains et à Byron Bay (Uplift) en Australie ainsi qu’à Barcelone l’année dernière. L’énergie créée très tôt le matin avec tous les autres participants pendant ces premières heures de pratique ou conférences/ateliers m’ont fasciné.

Charlotte a participé à ce même moment à de multiples conférences inspirantes sur le développement de notre réel potentiel et convaincue de l’importance du développement personnel dans notre capacité à atteindre nos objectifs, elle a en parallèle pour projet d’organiser un TEDx pour femmes à Toulouse.

Toutes les deux passionnées par l’entrepreneuriat (nous nous sommes rencontrées lors d’un startup weekend à Toulouse) nous avons décidé de combiner nos intérêts et passions pour amener un peu (beaucoup) de joie, de boost, d’énergie, et de positivisme en France.

Quel est le modèle économique ?
Le modèle économique est simple: des évènements récurrents dans plusieurs villes en France au début, en Europe et dans le monde par la suite. Nous proposons aussi des produits dérivés (gourdes, tapis de yoga personnalisés) en vente sur les évènements (et dans le futur sur notre site internet).
Une fois l’image de marque développée avec une communauté grandissante, l’idée sera de licencier le concept She is morning – un peu comme les Color Runs – afin que nos évènements profitent au plus grand nombre. Nous ne pouvons pas nous décupler et nous sommes donc limitées par nos capacités d’organisation en interne. Des équipes indépendantes prendraient donc le relais et choisiraient d’organiser des évènements She is morning en utilisant la notoriété de la marque et du concept.

Une fois l’image de marque développée avec une communauté grandissante, l’idée sera de licencier le concept She is morning – un peu comme les Color Runs

Qui sont vos concurrents ? En quoi vous démarquez-vous et qu’apportez-vous de plus ?
Depuis juillet dernier, l’organisation Morning Gloryville organise des fêtes le matin, entre 6h30 et 10h30 (https://www.facebook.com/morninggloryvilleparis).  Environ une fois par mois, les adeptes se retrouvent le matin pour danser et commencer la journée sainement. Aux États-Unis et dans d’autres pays il existe aussi Daybreaker, qui n’est pas encore arrivé en France (http://dybrkr.com). Dans la série évènements matinaux nous avons enfin le petit dernier http://debout.paris qui organise des rencontres matinales culturelles. Et à cela s’ajoutent les festivals de yoga comme Wanderlust (http://wanderlust.com/events/), autres conférences et évènements inspirants ponctuels ou évènements réservés aux femmes.

Notre positionnement est bien différent de ces fêtes matinales. Morning Gloryville ou Daybreaker ont tout d’abord un public plus large, hommes et femmes, adultes comme enfants. Et c’est bien une fête, certes saine, mais une fête qu’ils organisent avec costumes, personnages et lieux correspondant.
Nous n’organisons pas une fête mais nous offrons un espace où les participantes viennent cultiver leur bien-être personnel pour plus d’épanouissement, une bonne dose d’inspiration positive et de rencontres enrichissantes. Notre évènement est féminin dans l’approche pas seulement car une énergie féminine unie est d’une puissance incroyable mais surtout car dans un monde où la création d’entreprise et le management sont souvent associés à une approche très masculine, il est important et nécessaire de se reconnecter à cette sensibilité féminine. Les femmes qui vivent leur vérité, farouchement et sans s’excuser rayonnent et transforment le/leur monde de façon quotidienne.

Que faisiez-vous avant  ?
Nous avons en fait un parcours assez similaire. Je travaillais comme chef de projet en agence de communication digitale à l’étranger et Charlotte dans les Relations Publiques et l’évènementiel à l’étranger aussi. Une fois rentrées en France (il y a 3 ans pour Charlotte, 1 an pour moi), nous nous sommes toutes les deux lancées en freelance, Charlotte accompagnant les startups dans leur stratégie de communication et moi les entrepreneurs sociaux innovants dans leur marketing stratégique. C’est d’ailleurs toujours notre activité aujourd’hui.

Après notre rencontre au startup weekend de Toulouse l’année dernière, j’ai rejoint Charlotte sur son projet de startup pour quelques mois. Une candidature et un pitch au Camping (Toulouse) plus tard, nous nous rendons compte rapidement que le projet n’est pas viable et nous décidons d’apprendre de notre échec et de nos erreurs pour mieux repartir ensuite. Aujourd’hui nous sommes très heureuses de nous lancer sur ce projet commun, fortes de cette expérience et avec plus de recul sur les choses à faire et surtout ne pas faire !

Comment se passent vos débuts ?
L’event de Montpellier du 20 Mars prochain sera le tout premier de l’aventure She is morning. Les premiers retours sont au-delà de nos espérances, nous qui pensions organiser un mini event test pour le premier ! Nous comptons entre 60 et 100 personnes pour le premier évènement.
Nous avons par ailleurs reçu beaucoup de messages d’encouragements, les gens trouvent l’idée géniale et ont hâte de voir à quoi cela va ressembler. 6h30 c’est tôt, très tôt même mais c’est la curiosité et la recherche de nouveauté qui les poussent à vouloir se rassembler dans cette énergie là si tôt le matin.

Les premiers retours sont au-delà de nos espérances, nous comptons entre 60 et 100 personnes pour ce premier évènement

Avez vous un mentor ou un conseiller et que vous inspire t’il au quotidien ?
Nous avons la chance d’être entourées toutes les deux d’entrepreneurs qui réussissent, nous conseillent, nous suivent, nous poussent et nous inspirent au quotidien. C’est notamment le cas de François Goldgewicht. A côté de ça, et dans le processus d’organisation de l’évènement à Montpellier, nous avons fait la rencontre de Marc, coach en entreprise et de sportifs. Son métier : nous aider à atteindre nos objectifs professionnels ou personnels, en s’assurant que nos solutions respectent notre écologie de vie. Depuis le début du projet, il a su nous poser les bonnes questions au bon moment en nous faisant réfléchir sur nous-même (même si parfois ce n’est pas super facile), en nous challengeant pour nous faire avancer, et en nous donnant un petit boost si besoin.

Comment financez-vous le démarrage ?
Notre politique : minimiser les coûts au maximum dans les premiers mois de développement du concept pour se donner le temps de générer assez de trésorerie pour voir les choses en plus grand.
Les deux premiers évènements (Montpellier et Toulouse) sont des évènements où les relations avec nos partenaires sont basées sur l’échange, échange de visibilité et de compétences.  Notre financement au démarrage est donc minime et nous grandirons organiquement.

Comment mettez-vous en place un tel event ?
Recherche de partenaires locaux, recherche de partenaires nationaux (pour les goodies et autres petites surprises), développement des relations, sollicitation de son réseau et surtout beaucoup de passion dans ce que nous faisons, de détermination et persévérance. « Do what you love and love what you do » (fais ce que tu aimes et aime ce que tu fais) c’est un peu notre mantra au quotidien, même si ça veut souvent dire bosser les soirs jusqu’à tard, les weekends et les matins très tôt. Et enfin pour nous la clé de l’organisation d’un tel event c’est aussi oser, oser aborder les partenaires potentiels ou autres contacts qui peut-être nous paraissent inaccessibles à première vue.

La clé de l’organisation d’un tel event c’est aussi oser, oser aborder les partenaires potentiels ou autres contacts qui peut-être nous paraissent inaccessibles à première vue

Comment avez-vous trouvé vos premiers clients et partenaires ?
Nous avons trouvé nos premiers partenaires grâce à notre réseau principalement, notamment les coachs et intervenants. Pour le reste, nous avons tapé à la porte des endroits qui nous plaisaient, sans complexe et avec l’envie de partager avec eux notre beau projet.

Pour ce qui est des clients, nous avons mis en place des partenariats avec des bloggeuses influentes, nous avons communiqué auprès des journalistes et nous avons aussi en amont travaillé sur des stratégies de référencement et de réseaux sociaux efficaces.

Votre stratégie marketing ?
Travailler à fond sur notre proposition de valeur unique, se positionner en tant qu’évènement super fun, relaxant, régénérant et qui apporte un boost d’énergie, de positivisme et un espace pour créer de belles connexions.  C’est aussi communiquer un message qui nous ressemble à cette belle communauté que nous aurons créée. Etre authentique et partager ce en quoi nous croyons avec ces (futures) femmes matinales.

Notre stratégie : communiquer un message qui nous ressemble à cette belle communauté que nous aurons créée

Quelles sont vos ambitions pour les 2/3 années à venir ?
Conquérir le monde de manière insolite !! Plus sérieusement, se développer organiquement, créer une communauté à l’échelle globale, palper cette grande énergie qui s’en dégage, et faciliter cette recherche de bien-être intérieur et d’épanouissement. Commencer la journée de la sorte est un véritable bonheur. Et au-delà de cela, nous souhaitons soutenir des projets d’entrepreneuriat féminin dans les pays en développement car nous croyons dans les initiatives locales, ces superwomen entrepreneurs qui ont des idées géniales à mettre en œuvre pour impacter leur communauté.

SHESMORNING1