TruScan, l’application mobile qui permet de reconnaitre les comprimés égarés (et détecter les faux médicaments)
, / 5223 0

TruScan, l’application mobile qui permet de reconnaitre les comprimés égarés (et détecter les faux médicaments)

SHARE
Home Actualité TruScan, l’application mobile qui permet de reconnaitre les comprimés égarés (et détecter les faux médicaments)

L’application Androïd TruScan créée par TruMedicines permet aux utilisateurs d’identifier leurs médicaments sortis des blisters.

Qui n’a jamais sorti tous ses comprimés de leur blister lors d’un traitement, puis oublié lequel était quoi une fois tout mélangé ? Pour un rhume ce n’est pas très grave, mais pour une personne à la fois en insuffisance cardiaque, diabétique et asthmatique, cela porte beaucoup plus à conséquences. Certes, il existe des piluliers où le patient ou son aide-soignante/infirmière peut préparer le traitement de la journée limitant les erreurs, mais aujourd’hui la technologie, le cloud, les smartphones vont plus loin en permettant de reconnaitre chaque comprimé à partir d’une simple photo.

C’est le pari d’une société américaine TruMedicines qui a lancé son application mobile, disponible sous Androïd, TruScan. Lors de la fabrication des comprimés par les laboratoires partenaires selon le protocole TruScan (ajout d’un excipient coloré à la formulation), chacun est pris en photo et stocké dans la base de données sécurisée de la société. L’utilisateur de l’application peut alors prendre une photo du comprimé perdu et l’envoyer à cette base. Si celui-ci est reconnu par la base de données, le patient reçoit toutes les infos concernant le nom du médicament, les indications, les recommandations, la date de péremption et même les avis clients du même médicament. Les  informations sont transmises par écrit ou par oral. Elles sont disponibles dans 52 langues parlées pour les personnes ayant une déficience visuelle ou un faible taux d’alphabétisation.

TruScan espère ainsi diminuer les risques de confusion, responsables de milliers d’accidents médicamenteux chaque année mais aussi participer à la détection de contrefaçons de médicaments vendus sur le net et dans les pays en voie de développement.

Toutes les données sont cryptées, aucune information sur le patient n’est officiellement conservée chez TruMedicines. L’application et son utilisation sont gratuites.

Dans la même idée mais moins sécurisée, mPedigree, développée au Ghana, identifie les packaging de médicaments au Ghana, Nigeria, Kenya, et en Inde à l’aide d’un numéro de série apposé sur les boites de médicaments, qu’il suffit d’envoyer par SMS pour vérifier son authenticité. Une firme américaine, Sproxil propose le même protocole en Inde et a déjà identifié 500 millions de boites.

trumed-duality