« Une seule chose importe : s’entourer des meilleurs talents ! » Yohan Ruso, fondateur de Praditus
, / 4235 0

« Une seule chose importe : s’entourer des meilleurs talents ! » Yohan Ruso, fondateur de Praditus

SHARE
Home Actualité « Une seule chose importe : s’entourer des meilleurs talents ! » Yohan Ruso, fondateur de Praditus

Praditus c’est une jeune startup, lancée il y a un peu plus d’un an, par Yohan Ruso, ancien DG d’Ebay, qui a levé 1,3 millions d’euros en octobre 2014.

Yohan a plusieurs expériences entrepreneuriales réussies dans son parcours, il est aussi au board de Prestashop et Educlever, ainsi que Business Angel à travers Fashion Capital Partners, un fond qui prend des participations en early-stage dans des startups du domaine de la mode.

C’est pourtant avec la création de Praditus, une solution bénéficiant du label Jeune Entreprise Innovante, qui permet de révéler les talents en entreprise, que Yohan semble avoir trouvé sa place tant il en parle avec passion, depuis ses bureaux en co-working situés non loin de la Tour Eiffel.

Son équipe est composée de 8 personnes dont une équipe de recherche composée de 3 docteurs en psychologie et management des compétences.

Yohan_Ruso_CEO_Praditus_headshot[1]

C’est quoi Praditus ? Quel est l’intérêt d’une telle plateforme ?

Praditus, qui veut dire « être doué » en latin, a l’ambition de devenir la plateforme de progression professionnelle incontournable sur le marché international. Accessible à tous, offrant une expérience unique et s’appuyant sur le big-data, Praditus a été créée dans le but d’aider les individus à progresser dans les étapes de leur vie professionnelle en les aidant à mieux se connaître, au travers de tests cognitifs et psychométriques.

Praditus a été créée dans le but d’aider les individus à progresser dans les étapes de leur vie professionnelle en les aidant à mieux se connaître

D’où est venue l’idée ?

L’idée m’est venue lorsque je travaillais chez eBay. J’ai remarqué que les outils de gestion des talents et d’accompagnement des ressources humaines ne sont souvent disponibles que pour les hauts potentiels, autrement dit 5% des individus dans l’entreprise, tandis que les autres restent perdus dans leurs vies professionnelles. Généralement, les entreprises ne se posent pas la question de savoir ce qu’un employé fera à long terme. Et une fois que la compétence de l’individu n’est plus en adéquation avec celle recherchée par l’entreprise, elle recrute quelqu’un d’autre, sans réflexion sur la possibilité de faire évoluer ses salariés.

Comment sont conçus les tests ? Sont-ils fiables pour trouver sa voie ?

Les tests sont élaborés et validés par notre équipe interne de recherche et développement composée de trois enseignants-chercheurs : un PhD en management des compétences et deux PhD en psychométrie et psychologie différentielle. L’équipe dispose également de nombreux soutiens académiques au sein du monde universitaire et de la recherche.

Notre équipe de recherche est affiliée à l’International Test Commission, organisme qui règlemente la qualité des tests psychométriques au niveau international mais également auprès de l’American Psychological Association et de l’Academy of Management, où nous présenterons nos travaux lors du congrès du mois d’Aout 2015, à Vancouver – Canada.

Aujourd’hui les tests existants n’analysent le plus souvent qu’une seule dimension de l’individu, très souvent la personnalité qui, en psychologie, est une composante importante mais sûrement pas la seule de votre personne.

Quant à Praditus, nous proposons un modèle complet : nous analysons la personnalité, mais encore les facteurs de motivation, le type d’intelligence que l’individu possède et son intelligence émotionnelle. Il y a également un test pour mesurer la gestion du stress et un test d’intérêt de métier.

Nous regardons enfin le type d’environnement organisationnel dans lequel la personne travaille et pourrait s’épanouir.

Nous analysons la personnalité, mais encore les facteurs de motivation, le type d’intelligence que l’individu possède et son intelligence émotionnelle

Ces tests de personnalité en ligne sont-ils aussi efficace qu’un bilan de compétences ?

Même si l’origine de la démarche est similaire — aider les individus à mieux se connaitre — la plateforme Praditus se différencie au moins par deux aspects :

1. Praditus est un outil accessible par tous et totalement gratuit pour un utilisateur isolé. Alors qu’un bilan de compétence coûte au minimum 3000€, Praditus offre une première cartographie de soi-même sans payer et en toute confidentialité. On ne compte plus en effet les cas de salariés « mal vus » par leur employeur dès qu’ils ont exprimé le souhait de faire un bilan de compétence.

2. Praditus est une plateforme 100% big-data : nous remplaçons l’accompagnement personnel par une analyse prospective de notre base de membres qui nous permet de mieux comprendre les forces et les faiblesses de chacun.

Quel est le modèle économique ?

Nous avons 3 types de clients : l’utilisateur individuel, les universités et les entreprises. Dans notre modèle économique, seules les entreprises payent pour accéder à la plateforme. Bien sûr, en contrepartie du fait de payer, les entreprises disposent de fonctions exclusives et avancées sur la plateforme pour mieux aider leurs équipes à progresser et à recruter les meilleurs talents.

Où en êtes-vous dans le développement ?

Nous avons eu la chance de réaliser une première levée de fonds de 1.3M€ auprès du fonds d’amorçage académique Quadrivium, géré par Seventure Partners et de nombreux business angels. Cette levée de fonds nous a permis de recruter une équipe d’ingénieurs de premier plan afin de construire notre plateforme. Nous avançons également dans la reconnaissance académique de nos travaux : un premier article a été publié au mois d’Avril dans une revue académique sur la base de notre modèle des Archetypes, imaginé par notre Directeur de la Recherche, Andrés Davila.

Comment êtes-vous passé de DG d’eBay France à entrepreneur ? Pour quelles raisons ?

J’étais déjà entrepreneur avant d’arriver chez eBay : j’ai co-créé ma première société à 21 ans pendant mes études à l’ESCP. eBay a été une formidable expérience pendant presque 8 ans dont ma responsabilité était Directeur de la filiale française. Cette expérience m’a permis de grandir en tant que manager et m’a ouvert les yeux sur la notion de « talent management » : tout le monde a un talent, pas seulement le comité de direction !

Tout le monde a un talent, pas seulement le comité de direction !

Quel enseignement en tirez-vous pour le moment ?

Je peux sûrement dire que j’ai eu beaucoup de chance dans ma carrière qui m’a permis de travailler pour de très belles entreprises et rencontrer des gens formidables dont de très nombreux entrepreneurs. J’aime l’idée de pouvoir aligner mes valeurs personnelles — aider les individus à progresser — avec mon travail quotidien. Mes collaborateurs sont également très inspirés par le fait de travailler dans une entreprise qui donne du sens à leur action.

Quel est votre avis sur la vague d’entrepreneuriat que connait la France actuellement ?

Je suis moi-même business angel dans plusieurs sociétés et investisseur via le fonds Fashion Capital Partner ce qui me donne l’opportunité de rencontrer de nombreux entrepreneurs. Je ne peux que me réjouir de cette nouvelle vague d’entrepreneuriat qui prend particulièrement chez les jeunes mais pas seulement : je rencontre de plus en plus de salariés qui quittent leur entreprise pour se lancer dans leur propre projet. Je rencontre également des entrepreneurs qui ne réussissent pas à faire émerger leur produit mais ce qui change maintenant, c’est que l’échec est valorisé et non stigmatisé. C’est le signe que les choses changent vraiment !

Ce qui change maintenant, c’est que l’échec est valorisé et non stigmatisé

Un conseil pour un futur entrepreneur ?

Je dirais que l’idée importe moins que l’exécution, alors qu’un futur entrepreneur va très souvent passer 90% de son temps à trouver « la bonne idée ». On voit tous les jours de nouvelles idées mais la différence se crée vraiment dans la qualité d’exécution au niveau technique, marketing et commercial. Et pour cela, une seule chose importe : s’entourer des meilleurs talents !